MODELO-FOTO3.jpg

UN COMPORTEMENT DISRUPTIF

En 2020, un nouveau comportement perturbateur a été observé lorsque certains juvéniles ont commencé à interagir principalement avec des voiliers, mais il y a également eu quelques cas avec des bateaux de pêche, des RHIB et des catamarans. Les orques auraient touché, poussé et même fait pivoter les bateaux, ce qui, dans certains cas, a entraîné des dommages à la poupe, principalement sur les gouvernails. Au total, 45 interactions ont été enregistrées de juillet à novembre 2020 entre les eaux du détroit de Gibraltar et le nord-ouest de l'Espagne (Galice), y compris la côte le long du Portugal continental. Bien qu'aucune interaction n'ait été signalée en décembre 2020, deux nouveaux cas ont été enregistrés à partir de janvier 2021 sur la côte atlantique du Maroc et dans le détroit de Gibraltar, soulignant la persistance de ce nouveau comportement dans le temps. Cela confirme le besoin urgent d'actions spécifiques basées sur la coordination internationale entre les administrations, les marins et les scientifiques pour éviter tout dommage futur aux personnes, aux baleines et aux bateaux.

Présentation à

ECS-Webinar_v2.png